Thérapie du bien-être : champ d’application

Les méthodes enseignées par l’Académie de Pleine Présence relèvent du domaine de la thérapie du bien-être.

Définition d’une thérapie du bien-être

Définitions de l’OMS

L’Organisation Mondiale de la Santé effectue une différence entre les thérapies médicamenteuses et les thérapies traditionnelles.

« Les thérapies traditionnelles sont des thérapies qui utilisent diverses techniques ne faisant pas appel à des médicaments. Elles comprennent entre autres l’acupuncture et les techniques connexes, la chiropraxie, l’ostéopathie, les thérapies manuelles, le qi gong, le tai-chi, le yoga, la naturopathie, le thermalisme, et d’autres thérapies physiques, mentales, spirituelles et des thérapies impliquant l’esprit et le corps. » (OMS, « Principes méthodologiques généraux pour la recherche et l’évaluation relatives à la médecine traditionnelle« , page 9)

De même, l’OMS définit l’activité thérapeutique comme : « Par activité thérapeutique, on entend la prévention, le diagnostic et le traitement de maladies physiques et psychiques, l’amélioration d’états pathologiques, ainsi que le changement bénéfique d’un état physique ou mental. » (OMS, idem, page 12).

Notre définition de la thérapie

L’Académie de Pleine Présence se réfère à l’OMS pour répertorier la relaxation méditative par le toucher.

La thérapie du bien-être n’est donc pas une méthode de traitement de symptômes, ni de guérison de maladie.

En d’autres termes, la thérapie du bien-être est une technique non médicamenteuse et non médicale. Cette thérapie implique le corps et l’esprit pour favoriser le changement bénéfique d’un état physique ou mental. Elle relève de la santé mentale positive, également une notion de l’OMS. A cet égard, une thérapie du bien-être conduit à « un état de bien-être, un sentiment de bonheur et/ou de réalisation de soi. »

Les professionnels de thérapie du bien-être

Ce qu’ils ne sont pas

Il existe 2 voies dans la santé, comme l’indique l’Organisation Mondiale de la Santé :

  • Les professionnels de la santé, au sens médical,
  • Les professionnels de la santé, au sens non médical.

En France, le Code de la Santé Publique définit les métiers de la santé médicale et réglemente ces professions. Ils relèvent de la médecine conventionnelle et sont médecins, infirmiers, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes, etc. D’ailleurs, leur rôle est de traiter et soigner symptômes et maladies.

Ce qu’ils sont

Les professionnels de la santé, au sens non médical, sont des professions non réglementées. Pour cette raison, ils ne figurent pas dans le Code de la Santé Publique.

Leur vocation n’est pas de soigner et traiter des symptômes et maladies. Mais ils apportent aux personnes un confort et un bien-être au niveau du corps et/ou de l’esprit.

Il s’agit, par exemple, des relaxologues, praticiens de relation d’aide, masseurs, énergéticiens, conseillers en développement personnel…

Cependant, le Ministère de la Santé les classe par défaut comme médecine non conventionnelle ou médecine douce. Et ils sont associés à tort à une démarche de soin, au sens de « soigner ». Alors que le soin que l’on pourrait évoquer se rapproche de « prendre soin de quelqu’un ».

Rôle du bien-être dans la santé

Etre mal dans sa peau, avoir une forme de mal de vivre, se sentir sous pression… n’est pas une maladie. De même, être anxieux ou ne pas avoir confiance en soi ne relève pas du domaine médical. Sinon, il suffirait d’opérer pour enlever ces ‘désordres’ !

Mais on sait aujourd’hui qu’un trop plein de mal de vivre peut aboutir sur un burnout ou une dépression. Tandis qu’une accumulation de pression (‘stress’) peut déclencher des maladies – AVC, cancer, diabète…

Aussi, l’Organisation Mondiale de la Santé recommande de favoriser les approches de bien-être du corps et de l’esprit, pour demeurer en bonne santé et prévenir la formation de certaines maladies.

Nos thérapies du bien-être

Nos 2 méthodes de relaxation méditative par le toucher relèvent de la thérapie du bien-être. Il s’agit :

Elles se basent sur l’union du corps et de l’esprit par le toucher. Elles aident chacun à se réaliser, en faisant appel naturellement et durablement à ses potentiels naturels solutionnant intrinsèques. Pour ce faire, les séances consistent à libérer les tensions accumulées au niveau du corps et de l’esprit.

L’Académie de Pleine Présence se place dans le cadre défini par la Fédération Française de Reiki Traditionnel et sa maison-mère l’Institut de Reiki.

Ainsi, elle offre à tous ses apprenants des méthodes de bien-être avec une démarche scientifique et transparente. Ces méthodes sont reliées directement à l’être humain. Et sont loin de méthodes faisant appel à des dons, pouvoirs ou affirmations sans fondement et non démontrées dans leur fonctionnement et résultats – en un mot, non vérifiées scientifiquement.

Partager sur :